Al Karama S.A. : Créée pour développer le mobile banking

0
301
Ahmed Ould Khattry, Directeur Général Al Karama S.A.© Crédits photos Afrik TANDEM Médais
Ahmed Ould Khattry, Directeur Général Al Karama S.A.© Crédits photos Afrik TANDEM Médais

Les services de mobile banking ne font pas encore trop d’émules en Mauritanie. Pourtant le potentiel de développement de ce nouveau mode de paiement ou  d’achat en vogue ailleurs est réel et existe, selon M. Ould Khattry.

Mauritel est pour l’heure, le seul opérateur de téléphonie à avoir lancé en Mauritanie, en mai 2013, un service de mobile banking, «MOBICASH». «L’adoption de ce service demeure encore très timide, mais les perspectives de développement futurs sont énormes. Une dizaine de mois après le lancement de Mobicash, en décembre 2014, seuls 30.000 souscripteurs l’ont adopté sur un parc d’abonnés Mauritel estimé à plus 1,8 million de clients environ à l’époque. Et La principale raison de son échec est l’absence de réseau de distribution», explique M. Ahmed Ould Khattry, Expert en finance sociale et Directeur Général de la société Al Karama.

Un contexte national peu reluisant

C’est dans ce contexte national embryonnaire, peu reluisant pour les services de mobile banking et autres types de paiements à travers le téléphone ou le Web, que la société ALKARAMA S.A a été créée. Selon son promoteur, cette société a pour objectif prioritaire de promouvoir et de développer le mobile banking, le mobile paiement et l’e-commerce en Mauritanie. En février dernier, l’entreprise a conclu, avec Mauritel, un contrat de distribution du Mobicash. Moins de cinq mois après sa mise en œuvre, les premiers bons résultats et les succès sont là : un capital souscrit et libéré de 135 millions d’ouguiyas, plus de 100.000 souscripteurs aux services, 60 agences et points de services de distribution sont ouverts dans toutes les Moughataas, plus de 300 revendeurs indépendants sont affiliés à ce service, etc.

Développement et partenariat 

Sur un autre registre, divers partenariats ont été noués avec des sociétés nationales et étrangères. Le partenariat avec une start-up française, Next Vision, spécialisée dans le mobile paiement pour le transfert d’argent de la diaspora en Europe et aux Amériques. Ce partenariat porte sur la mise en place prochaine d’une plateforme destinée à assurer l’achat et la livraison de rations pour les familles d’émigrés sous forme de transfert en natures. Un autre partenariat de courtage, conclu avec une société d’assurances islamiques, permettra à toutes les agences Al Karama de proposer l’assurance à leurs souscripteurs. Enfin, un projet de partenariat en cours avec une Agence de voyage de la place, permettra prochainement aux agences Al Karama de se positionner dans la billeterie d’avion.

Sidi N’Diaye