ENTRETIEN avec…M. Mohamed Camara, représentant AME Trade Ltd en Mauritanie

0
248

camara-ame-tradeDepuis 2010, AME Trade Ltd co-organise avec le Ministère mauritanien du Pétrole, de l’énergie et des mines un salon dédié à ces secteurs, MAURITANIDES.  En marge de la 4ème édition de cet Evénement, nous avons rencontré  M. Mohamed Camara, Représentant AME Trade Ltd en Mauritanie, qui a bien voulu nous parler de sa signification et réelle portée.

Afrik TANDEM Magazine : Comment est né le concept de ces « salons », devenus aujourd’hui des évènements majeurs du secteur des industries extractives dans la sous-région ?

Mohamed Camara : Les deux événements sont maintenant établis dans le calendrier minier mondial d’affaires, comme les événements auxquels on doit assister en Afrique occidentale. Il y a eu un intérêt croissant dans le secteur minier africain et les deux pays en raison de leurs ressources  et les régimes séduisants d’investissement ont attiré une gamme diverse d’investisseurs. En même temps à la fois les gouvernements mauritanien et sénégalais ont vu que le secteur minier est très porteur et concurrentiel . Le  besoin donc  promouvoir les ressources de leur pays est devenu un  impératif pour profiter des financements et des investissements.

Mauritanides en est aujourd’hui à sa 4eme édition. Comment  votre organisation  est parvenue au fil du temps à pérenniser un tel  évènement ?

L’événement s’est maintenu lui-même grâce à l’intérêt du secteur privé,  des opérateurs  miniers et pétroliers  et la volonté du gouvernement de promouvoir leurs plans  d’affaires et d’investissement durant  l’événement.

Quel est le bilan des Mauritanides en termes de nombre de participants  ?

Le bilan est plutôt positif et en progression continue. Lors de la deuxième édition  des Mauritanides en 2012, nous avons enregistré  plus de 600  Délégués, 110 exposants, 24 sponsors, 3200 participants et 24 pays représentés. En 2014, nous avons eu 22 pays représentés, 1429 participants, 120 délégués, 17 sponsors,  237 sociétés et 50 intervenants.

Mauritanides est un salon propice au développement des affaires. Ya-t-il une opportunité d’affaires importante qui s’est créée et concrétisée, à la suite de cet évènement, entre des investisseurs internationaux, des experts miniers et pétroliers, des institutions financières, des entreprises  et  des décideurs  ?

Il est très difficile d’avoir une idée exacte de cela. En effet,  de nombreuses nouvelles entreprises, en particulier dans le secteur des services de l’exploitation minière, sont venues en Mauritanie et y ont trouvé des distributeurs. Pour les grandes entreprises déjà actives et productrices telles que Tasiast, SNIM, c’est une plate-forme pour expliquer leurs plans de production, les stratégies de responsabilité sociale des entreprises et pour le gouvernement de dévoiler leurs plans pour l’avenir du secteur de l’exploitation minière et pétrolière. Mauritanides est également le premier salon d’affaires en Mauritanie et la possibilité pour toutes les entreprises telles que celles impliquées dans la finance et de la logistique de participer à la chaîne d’approvisionnement de l’exploitation minière.

 La Mauritanie et le Sénégal vont exploiter conjointement des gisements gaziers transfrontaliers .  Y a-t-il des perspectives de voir, un jour, AME Trade Ltd co-organiser avec leurs autorités publiques respectives, un « Salon unique » regroupant majoritairement des participants issus de ces deux pays ?

Oui, il y a une possibilité que nous le fassions dans un avenir proche lorsque les projets continueront à se développer, mais les acteurs de ces projets seront présents à la fois à SIM Sénégal et à MAURITANIDES, et il y aura des sessions de conférences consacrées à l’avenir des découvertes du gaz régional.

 

Propos recueillis par Dianifaba