Mine de Tasiast : Une nouvelle convention collective

0
166

Le site de Tasiast en Mauritanie © Crédits photos Tasiast Limited Mauritania S.A.

Le site de Tasiast en Mauritanie © Crédits photos Tasiast Mauritanie Limited S.A (TMLSA)

Tasiast Mauritanie Limited S.A (TMLSA) a annoncé, début octobre, avoir conclu, avec les Délégués du personnel, une nouvelle convention collective d’établissement (CCE) régissant, pour une durée de trois ans, les conditions de travail à la mine de Tasiast.

Au nombre des avantages concédés par Tasiast à ses employés figurent notamment « un rappel de six mois de salaire, le paiement du 13e mois, la prise en charge de l’impôt sur les traitements et salaires (ITS) à 75% et de l’assurance-maladie à 100%, ainsi qu’une prime de présence d’un mois de salaire pour assiduité au travail », indique l’AFP citant un délégué.

Pour rappel, la grève de 18 jours avait été déclenchée pour dénoncer les mesures unilatérale prises par la direction de l’entreprise visant à « réduire » à partir du 15 mai 2016 les avantages sociaux des travailleurs. Il s’agit notamment de la réduction de la prise en charge de l’assurance-maladie de 100% à 80 %, de l’impôt sur les salaires de 75 % à 25 %, et du bonus trimestriel (de l’équivalent d’un mois de salaire, à cinq jours seulement).

À la fin de ce mouvement de débrayage, un autre bras de fer avait opposé Tasiast Mauritanie Limited S.A. (TMLSA) et l’inspection du travail en Mauritanie (relevant du ministère de la fonction publique) au sujet du personnel expatrié n’ayant pas de « permis de travail valide ». La filiale de Kinross avait alors suspendu la production de la mine jusqu’à ce qu’un plan de mauritanisation des emplois, conclu, fin juillet 2016, avec le gouvernement mauritanien, ne vienne sonner la fin de la « brouille ».

Tous unis…pour un avenir durable

La société estime que « cette nouvelle convention, couplée au plan de Mauritanisation convenu avec le Gouvernement mauritanien (…) constituent des étapes importantes pour bâtir un avenir durable pour la mine de Tasiast et pour les Mauritaniens qu’elle emploie ».

Lors de la  Conférence  des Mauritanides (qui s’est tenue du 11-13 octobre  à Nouakchott), le Président de TMLSA a annoncé que son entreprise allait entamer la première phase de son projet d’extension de la Mine de Tasiast dont la phase initiale est estimée à 300 millions de dollars. Ce projet permettra de porter la production d’or de 8000 tonnes/jour à 12.000, avant d’atteindre un pic   à 30.000 tonnes/jour.

La mine de Tasiast a produit 260 045 onces d’or en 2014, contre 247 818 en 2013. Cette production sera portée 409 000 onces en 2018 dans le cadre de ce projet.  Kinross Le groupe mère a annoncé en juillet une nouvelle perte nette au deuxième trimestre de 25 millions de dollars américains (environ 22 millions d’euros), malgré un chiffre d’affaires supérieur aux attentes, gagnant 16% en un an, à 876,4 millions de dollars (781 millions d’euros). 

Astou Diallo