En Bref – Afrik (Octobre 2016)

0
164

 La BAD décaisse 28,5 milliards FCFA en faveur du Sénégal. Le président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) et le ministre sénégalais de l’Economie, des Finances et du Plan, ont signé le 19 octobre à Abidjan, un accord de prêt d’un montant de 28,5 milliards FCFA destiné à appuyer la première phase du Programme d’appui aux réformes du développement local (PARDL-1).

Aigle Azur annonce une nouvelle desserte Bamako-Conakry. La compagnie aérienne française Aigle Azur a fêté ses neuf ans de présence au Mali le 7 octobre dernier. A cette occasion, la compagnie a annoncé l’instauration d’une fréquence supplémentaire entre Orly et Bamako, ce qui portera à quatre le nombre de vols hebdomadaires sur cette ligne. La Compagnie ouvre également la ligne Bamako-Conakry. Aigle Azur a transporté environ 2 Mmillions de passagers dans le monde en 2014 et 2015. Au Mali, ce sont 20 000 personnes qui ont effectué le trajet Bamako – Paris en 2016, soit une hausse de 30 % par rapport à la même période en 2015.

 Afrimalin boucle sa première levée de fonds. Afrimalin, c’est malin ! Un mois après son lancement, la startup Afrimalin (www.afrimalin.com), référence des petites annonces en Afrique francophone, conclut son premier tour de table de 400 000 euros. Parmi les investisseurs entrant au capital d’Afrimalin : la famille Milchior, propriétaire du groupe Etam, David Kalfon, le patron du fonds d’investissement français Amaïka Asset Management et Yannick Naud, homme d’affaires basé à Londres. Avec plus de 100 000 visites comptabilisées sur le seul mois de septembre, Afrimalin rencontre un fort engouement depuis son lancement. Afrimalin s’adresse aux particuliers et aux professionnels. La plateforme offre notamment un levier d’affaires aux artisans, aux commerçants et aux PME en Afrique francophone.

La SFI se retire d’un projet d’exploitation de fer en Guinée. Après Rio Tinto, c’est au tour de la Société financière internationale (SFI, filiale du Groupe de la Banque Mondiale) d’annoncer son retrait du consortium SIMFER chargé du projet d’exploitation du minerai de fer du mont Simandou. La SFI possédait 4,6 % de parts. Le coût global du projet est estimé à 20 milliards de dollars US. Le chef de l’État guinéen a entamé des discussions avec Pékin pour relancer le projet.

Total à la tête d’un projet de construction d’un terminal d’importation de GNL. L’Etat ivoirien a signé avec le groupe Total un accord de partenariat visant à créer un consortium pour la construction d’un terminal flottant d’importation de gaz naturel liquéfié (GNL). Total dirigera le consortium, qui aura comme autres membres : Royal Dutch Shell, Endeavor Energy, Petroci (Société pétrolière publique), CI-Energies, SOCAR (Azerbaijan) et Golar LNG (Norvège). Le projet porte sur la création d’une unité de stockage et de regazéification flottante d’une capacité initiale de 2,8 M m3/jour. L’objectif est de le porter graduellement à 14 M m3. Le coût du projet est estimé à 200 M USD. Les premières livraisons de gaz devraient intervenir mi-2018.