TIC : «Lagos, SiliconValley de l’Afrique ? »

0
206

Pour son  premier voyage en Afrique subsaharienne, le 30 août 2016, le patron de Facebook,  Mark Zuckerberg,  a choisi  Lagos, la capitale économique nigériane., surnommée aussi la SiliconValley de l’Afrique. C’est une ville qui bouillonne, invente et se transforme continuellement. Une ville dont la banlieue, à Yaba, abrite  toutes les universités, la majorité des consommateurs, mais aussi de plus en plus de start-up et d’incubateurs de start-up.

Invitée à donner son  sentiment sur cette visite par le journal suisse  Le Temps (letemps.ch),Alisée de Tonnac, cofondatrice de l’organisation Seedstars World spécialisée dans la recherche de start-up dans les pays émergents et qui habite depuis un an au Nigeria, affirme que   le Nigeria et Lagos ont plusieurs atouts. «Le pays compte 180 millions d’habitants. Il est le plus grand marché de Facebook en Afrique avec plus de 16 millions d’utilisateurs par mois».

Autre facteur important, selon elle, « la fondation Chan-Zuckerberg a investi 24 millions de dollars dans la société Andela (spécialisée dans le recrutement et la formation de développeurs de logiciels ndlr). C’est un très gros investissement sur la scène des start-up tech au Nigeria ». Avant d’ajouter : «Si Mark Zuckerberg veut acquérir plus d’utilisateurs, l’entreprise doit régler la question du réseau, car tout le monde n’a pas accès au wifi. Facebook cherche donc à lancer Express Wifi (un service payant qui installe des bornes wi-fi dans les zones rurales, ndlr) au Nigeria ». (Avec letemps.ch)