Walter Mzembi : Premier Africain à diriger…l’OMT ?

0
192

walter-mzembi-omt-300-dpi

Walter Mzembi sera-t-il le premier Africain à briguer l’investiture au poste de secrétaire général de l’Organisation mondiale du Tourisme (OMT) ? Ce zimbabwéen, âgé de 42 ans et diplômé de l’Université Azteca (Mexique) ne manque pas d’atouts.

Ancien membre du Conseil exécutif de l’OMT, il est actuellement le président de sa Commission pour l’Afrique. L’homme s’est notamment fait remarquer pour avoir contribué à la concrétisation de la 20e Assemblée générale de l’OMT organisée conjointement par le Zimbabwe et la Zambie en 2013. En charge du poste de ministre du tourisme et de l’hôtellerie du Zimbabwe depuis 2009, il a aussi été député et vice-ministre de l’agriculture. Il compte mettre son expertise au service de la promotion du tourisme mondial. Des soutiens, Mzembi n’en manque pas ! Il a déjà obtenu celui de son gouvernement, ainsi que  l’aval de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) et l’Union africaine (UA).

Le scrutin se tiendra lors de la 22e Assemblée générale de l’OMT, en fin d’année, à Chengdu (Chine). S’il est élu, Walter Mzembi prendrait ses fonctions en 2017. Un mandat qui coïnciderait avec le lancement de l’« Année internationale du tourisme durable pour le développement ».

Basé à Madrid, l’OMT couvre 157 pays, 6 territoires et 480 groupes affiliés représentant le secteur privé, les établissements d’enseignement, les associations de tourisme et les autorités touristiques.